Causette #13

Publié: 28 février 2011 dans Qlture & ic0n3s
Tags:

À la veille du 8 mars et pour les 2 ans du magazine, voici en images le nouveau numéro :

 

 

 

June & Lula : 2 voix incroyables, différentes mais qui s’accordent et s’entremêlent mélodieusement, avec une parfaite maîtrise. Sans être forcément fan de folk ou de country, les histoires épiques contenues dans chaque mélodie nous transportent, sans problème, au début du siècle dernier, dans le sud des Etats-Unis… Un groupe à surveiller de près.

PS : si quelqu’un-e possède un enregistrement (vidéo ou audio) du track « naked women » (non présent sur l’album Sixteen Times), je suis preneuse !

The stats helper monkeys at WordPress.com mulled over how this blog did in 2010, and here’s a high level summary of its overall blog health:

Healthy blog!

The Blog-Health-o-Meter™ reads Wow.

Crunchy numbers

Featured image

A helper monkey made this abstract painting, inspired by your stats.

The average container ship can carry about 4,500 containers. This blog was viewed about 16,000 times in 2010. If each view were a shipping container, your blog would have filled about 4 fully loaded ships.

In 2010, there were 51 new posts, growing the total archive of this blog to 643 posts. There were 39 pictures uploaded, taking up a total of 13mb. That’s about 3 pictures per month.

The busiest day of the year was March 6th with 196 views. The most popular post that day was Butch & Joy Grrlz Festival.

Where did they come from?

The top referring sites in 2010 were yagg.com, lezspace.info, facebook.com, fr.wordpress.com, and netvibes.com.

Some visitors came searching, mostly for lesbiennes célèbres, lesbiennes, yxelle, lesbienne suisse, and lesbien.

Attractions in 2010

These are the posts and pages that got the most views in 2010.

1

Butch & Joy Grrlz Festival February 2010

2

Go f*ck URself June 2009
14 comments

3

Métamorphoses du désir March 2009

4

Too Much Pussy libère la femme August 2010
4 comments

5

C’est officiel : Sexy Sushi est à vendre December 2009
7 comments

——————
Que rajouter de plus ?
Des remerciements, bien sûr ! Adressés tout particulièrement à mes lecteurs/trices, commentateurs/trices, sites et portails référents (notamment LezSpace et Yagg), ainsi qu’à Elle + les icônes gays & lesbiennes sans lesquelles mes articles ne seraient point.
Merci ô toi, cher hébergeur WP.com de m’avoir pré-mâché le calcul laborieux de stats et de moyennes… Clairement, je twitte plus que je blogue (question de temps et d’impact) mais je regrette un peu de ne pas pouvoir toujours approfondir certains sujets ou d’évoquer plus souvent les (rares) peines de coeur que les (nombreux) moments de joie lovesques.
Un petit clin d’oeil enfin à Zeste dont l’aventure bloguesque s’arrête hélas en ce début d’année 2011…
Je vous souhaite à tou-te-s l’accomplissement de vos souhaits les plus chers et vos rêves les plus fous. Let’s do it !

Quelques (vieilles) interviews-clés pour connaître et mieux cerner ce personnage rapologique :

.

© hitsohl

Je vous recommande vivement la splendide synthèse du mémorable concert énergisant de the Gossip, rédigée par YCCallmeJulie.

Enfin, voici ma playlist vidéo.

LUNDI 13 DECEMBRE,
SORTIE DE « NE VA PAS CROIRE »
COMPOSE PAR MARTIN RAPPENEAU
.
LE TITRE D’OPHELIE WINTER
AU PROFIT DE « AIDES »
.
DONT ELLE EST LA MARRAINE DEPUIS 2008
L’INTEGRALITE DES BENEFICES SERA REVERSEE A L’ASSOCIATION AIDES
.
Découvrez le clip tout en élégance d’Ophélie
DEJA 20 000 VUES EN 2 JOURS
.
.
.
« Une Ophélie Winter en toute simplicité, loin du registre où on a l’habitude de la voir »
ChartsinFrance

« Au-delà de l’aspect louable de cette initiative, Ne va pas croire pourrait bien signer le retour de celle qui a connu le succès avec le tube Dieu m’a donné la foi, en 1995. »
JeanMarcMorandini.com

« Un titre doux et élégant, sur lequel on était loin d’attendre l’interprète de Dieu m’a donné la foi »
Premiere.fr

Ça faisait un petit moment que je parcourais le magazine Causette, que je soutenais de loin et diffusait des infos sur la Toile concernant certaines combats féministes, mais je ne m’étais – à proprement parler –  jamais bougé le cul In Real Life pour m’investir dans le militantisme féministe (attention, 2 fois ce mot dans la même phrase !). Sûrement un peu échaudée par les sempiternelles querelles de clochers entre les assos du secteur dans lequel je bosse (la lutte contre le sida), se disputant un gâteau de plus en plus minuscule…

Un mail d’Alix Béranger en début de semaine, demandant du renfort aux sympathisant-e-s du groupe Facebook de la Barbe pour leur prochaine action, a été l’occasion de sortir de ma torpeur et dissiper tous mes a priori. Il s’agissait de féliciter Jean-Luc Hees (président de Radio France) pour le prix de la personnalité culturelle 2010, dont les 8 nominés sont exclusivement des hommes.

Quelques infos supplémentaires sur cette action :

J’étais donc présente dans une haie d’honneur plutôt fournie, devant l’unique entrée de la Maison de la Radio (tout un paradoxe, la dernière fois que je suis venue, c’était pour un concert d’Anatomie Bousculaire…en ces lieux-mêmes), acclamant et congratulant, comme il se doit, les personnes entrant et sortant du bâtiment…tandis qu’un comité d’accueil sévissait dans les murs. Après une photo de groupe venant couronner cette action dans le froid et sous la pluie, une grande partie de la  troupe partit se réchauffer, à l’intérieur de la brasserie la plus proche. L’occasion de prendre la mesure de la taille du mouvement et de la variété des profils des activistes. L’occasion également de retrouver fortuitement un visage connu et découvrir ainsi son engagement, depuis un certain temps, auprès de la Barbe (le monde est petit !). Autour d’un vin chaud, j’y ai découvert des femmes (pour la plupart), soudées, organisées, bouillonnantes d’idées, volontaires, concernées, turbulentes, passionnantes et passionnées, hyper-actives, sans compter une ambiance hyper chaleureuse et accueillante. Bref, je conserve mes poils de barbe et reviendrai avec plaisir m’investir !

© La Barbe-groupe d'action féministe

Je profite de ce topic un poil militant pour insérer quelques papiers pertinents, publiés le mois dernier dans l’Huma. À savoir la tribune de Caroline Haas (Osez le féministe), qui s’efforce de montrer à quel point le féminisme est toujours d’actualité et que si le démantèlement des acquis sociaux sont, d’une façon générale, délétères pour l’ensemble de la population, ce sont systématiquement les femmes qui en font les premières le plus les frais…